Twitter Vision Bourgogne on Facebook RSS feed Partager

Le Festival International d’Opéra Baroque de Beaune

Par Anne Blanchard

image

Festival Opéra Baroque de Beaune

Festival pionnier dans la reconstitution et l’interprétation des opéras baroques sur instruments anciens, le festival de Beaune est considéré, à la fois, comme le festival européen de référence du mouvement baroque et le premier festival français et européen de l’art lyrique baroque. Depuis sa création en 1982, le festival a programmé plus de 75 opéras baroques dont 25 recréations ou premières mondiales, européennes ou françaises ; plus de 80 concerts d’oratorios et de musique sacrée dont 5 recréations ou premières ; plus de 30 récitals ; et une Académie de Chant baroque.

Dans des sites du XVe et XIIe siècle

Les concerts se déroulent dans les célèbres Hospices de Beaune, ainsi que dans la Basilique romane Notre-Dame, magnifiques monuments datant du XVe et XIIe siècle.

4 weekends du 05 au 28 juillet 2013

Après avoir fêté ses 30 ans l’été dernier avec un très grand succès, grâce aux très nombreux et fidèles amis mélomanes venus des quatre coins du monde écouter les merveilleux chefs, ensembles et chanteurs qui font de Beaune la capitale estivale de l’opéra baroque : William Christie, René Jacobs, Marc Minkowski, Paul McCreesh, Christophe Rousset, Ottavio Dantone, Federico Maria Sardelli, Rinaldo Alessandrini, Vincent Dumestre, Raphaël Pichon, le nouveau jeune chef à résidence du festival, Andreas Scholl et David DQ Lee que nous remercions tous chaleureusement et que nous retrouverons pour la plupart l’été prochain, le festival prépare en 2013 l’ouverture au répertoire pré-romantique et romantique sur instruments d’époque, étant entendu que la note dominante restera bien sûr baroque. Au programme 9 opéras et oratorios en version concert ou mis en espace dont :
• La version originale en italien de l’Orfeo ed Euridice de Gluck, chef-d’oeuvre post-baroque qui révolutionna le genre lyrique en inaugurant un nouveau goût musical en Europe et qui annonce déjà l’opéra romantique influençant ainsi très fortement Wagner, Strauss ou Berlioz (“Gluck est le premier des romantiques” écrivait Berlioz).
• Deux chefs-d’oeuvre rares à redécouvrir : l’Incoronazione di Dario de Vivaldi avec ses fabuleux airs d’anthologie qui placent Vivaldi à la jonction du baroque finissant et de l’âge classique par une représentation expressive des mots, l’emploi d’un contrepoint luxuriant, le style concertant et l’extrême clarté des thèmes et Amadis de Lully où la beauté de la musique naît de l’importance accrue de l’orchestre, non seulement dans de grandes pages symphoniques mais dans l’accompagnement du chant, qui donne désormais à la voix toute sa plénitude.
• Trois nouvelles productions haendéliennes tout en contrastes : Orlando, qui a pour thème la magie et l’enchantement, marque le renouvellement du génie du “Caro Sassone”et occupe une place éminente dans ses créations dramatiques, L’Allegro, il Penseroso ed Il Moderato dans lequel il nous donne à entendre une partition, à la fois symphonie pastorale et lyrique où la musique décrit avec une inventivité enchanteresse les vertus de la nature et Le Messie, son oratorio le plus populaire et le plus joué dans lequel il met à la disposition de la prédication le ressort dramatique et musical de l’opéra.
• Le rendez-vous montéverdien avec quelques uns de ses plus beaux madrigaux dont Il Combattimento di Tancredi e Clorinda et Tirsi e Clori. Au carrefour de la cantate ou de l’opéra, ils marquent une étape majeure dans l’évolution de la dramaturgie montéverdienne au même titre que l’Orfeo.
• Les grandes pièces sacrées que sont la Passion selon St Jean de Bach, sans doute son oratorio le plus stupéfiant par sa force d’expression et sa manière de rendre sensible et exaltante la Via Crucis, et le Gloria et le Magnificat de Vivaldi qui allient le style “antique” propre à l’exécution de la musique sacrée aux dernières découvertes en matière d’expressivité de la voix, et constituent ainsi deux des plus impressionnantes et fascinantes réussites du compositeur.
• Trois récitals confiés à la fois à des chanteurs qui ont fait leurs débuts à Beaune et qui sont devenus des stars comme Andreas Scholl et Max Emanuel Cencic ou à de nouveaux talents comme le contre-ténor canado-coréen David DQ Lee, digne de ses illustres aînés.
• Egalement au menu des nouveautés, un livre-disque qui retracera l’histoire et les grands moments de ces 30 années de festival avec plus de 50 extraits d’airs d’opéras et d’oratorios.

Formulaire de pré-réservation en ligne sur le site du Festival international d’Opéra Baroque, cliquez ici pour plus de renseignements.

Read “The Beaune International Baroque Music Festival” in English.

Visites

Agenda

Semur-en-Auxois Saulieu Châtillon
01/08 11h
3ème marché de la truffe de Leuglay

Marché gourmand, animations et conférences

03 80 81 86 11

Beaune sud | villages et vignobles
01/10 06h
Retrouvez le Domaine Rebourgeon-Mure

Aux Automnales de Pommard

03 80 22 75 39

Mâcon Cluny Tournus
01/10 07h
Soirée cinéma à l’auditorium du Centre Eden

Loïc Coat présentera son film « dans le secret d’une reine »

03 85 27 08 00

Autun Couches Le Creusot
17/10 08h
L’Arbre Hanté au Château de Sully

Visite spectacle pour enfants et les grands

03 85 82 09 86

Toutes les manifestations

Recevez la newsletter gratuite