Twitter Vision Bourgogne on Facebook RSS feed Partager

Beaux châteaux néoclassiques à visiter en Bourgogne

Par Aubert d’Oyon

chateaux Bourgogne

Château de Drée, à Curbigny en Saône-et-Loire

Bien que, depuis près de 2000 ans, la Bourgogne soit surtout connue pour la richesse et la renommée de ses grands crus qui ont fait sa réputation, il n’en demeure pas moins qu’elle détient un patrimoine culturel riche et varié. En effet, une majorité de villes bourguignonnes telles qu’Autun, Auxerre, Châlon-sur-Saône, Joigny, Nevers et plus récemment Dijon, ont obtenu le label « ville d’art et d’histoire ». Un titre bien mérité en raison des trésors inestimables qu’elles possèdent au sein d’une région dont l’architecture, et plus particulièrement ses châteaux, permettent de balayer vingt siècles d’histoire.

Les Châteaux de Bourgogne reflètent les relations distantes et fortes à la fois qu’entretenait cette province avec le pouvoir royal sous l’Ancien Régime, ils sont l’expression d’une Bourgogne noble de caractère. Ils demeurent également les derniers témoins de l’Histoire avec un grand H, car ce sont des lieux qui plus que d’autres ont su garder la marque d’un passé prestigieux au travers de l’esprit de personnages célèbres qui y ont laissé leurs marques. Ces châteaux furent un refuge pour Mme de Sévigné, femme de lettre du XVII ème siècle, ainsi que pour Vauban, qui y réalisa les plans de plus de trois cents ouvrages, faisant de lui un maitre incontesté de l’architecture militaire.

L’architecture néoclassique des châteaux en Bourgogne

Cependant, si la Bourgogne médiévale a de beaux restes, l’âge d’or des châteaux correspond plus précisément au règne des ducs de Bourgogne. Ce sont eux, Philippe le Hardi, Jean Sans Peur, Philippe le Bon et Charles le Téméraire, qui furent les pères fondateurs de tous ces châteaux encore debout aujourd’hui. Dans leur sillage, les riches bourgeois de la région édifièrent à leur tour de luxueux édifices tel que le Château de Drée, demeure princière du Siècle des Lumières, construit par Charles de Blanchefort de Créquy au XVIIème siècle qui y engloutit la fortune de ses deux épouses successives. Durant trois siècles, la Bourgogne, suite à ces travaux de Titans, devint celle qui nous permet aujourd’hui de goûter à tous les styles architecturaux.

L’architecture néoclassique fut le style architectural dominant des châteaux en Bourgogne à partir du milieu du XVIII ème siècle grâce à la redécouverte de Pompéi et d’Herculanum. Elle connut un éventail très varié de manifestations stylistiques ayant toujours pour dénominateur commun le modèle antique, symbole de pureté, de simplicité et de morale, valeurs auxquelles les gens aspiraient à cette époque en réaction au caractère frivole du style rocaille qu’affectionnait tant Louis XV. Cette référence à l’antiquité se traduit notamment par la reprise d’éléments issus des temples grecs ainsi, au Château de Saint Aubin, parfait exemple de ce style, les façades au rythme harmonieux sont organisées autour d’un avant corps central à peine saillant composé de quatre pilastres engagés coiffés de chapiteaux d’ordre colossal, le tout surmonté d’un fronton triangulaire ayant sans doute à l’origine reçu les armoiries des propriétaires. Le Château de Saint Aubin, tout comme le Château de Digoine, ont été érigés par un maître de l’architecture néoclassique : l’architecte Edme Verniquet (1727-1804) rencontra de nombreux artistes (peintres, architectes, sculpteurs) en Bourgogne avec lesquels il fonda un atelier connu quelques années plus tard sous le nom d’Ecole des Beaux-Arts de Dijon.

Un haut lieu du vin et de la convivialité bourguignonne

Non seulement connus pour leurs architectures exceptionnelles, le Château du Clos de Vougeot, le Château de Marsannay et le Château de Meursault, sont mondialement célèbres comme les fleurons des vignobles bourguignons. En effet, transformé en château à la Renaissance, le Château du Clos de Vougeot est devenu un haut lieu du vin et de la convivialité bourguignonne, grâce à l’oeuvre de la confrérie des Chevaliers du Tastevin. Entre les mains de l’abbaye de Cîteaux pendant près de sept siècles, le vignoble du Château du Clos de Vougeot a acquit une renommée considérable qui a fait de lui l’un des crus les plus éminents de Bourgogne. Dès le XIIe siècle, les moines de Cîteaux durent construire des bâtiments d’exploitation (cellier et cuverie) qui encore aujourd’hui s’inscrivent dans la plus pure tradition architecturale bourguignonne.

De même, le Château de Marsannay et le Château de Meursault, idéalement situé sur la Route des Grands Vins, vous offre une opportunité incontournable d’apprécier leurs vins d’exceptions, et de profiter d’un cadre naturel majestueux au cœur de domaines de pus de 60 hectares de vignes. Destinés aux amoureux du vin, ces châteaux ne manqueront pas de ravir aussi les amoureux d’art au travers de leurs innombrables galeries de peintures retraçant leur Histoire des siècles derniers. Ce sont les lieux ou les visiteurs peuvent, certes, acheter et déguster du vin, mais aussi contempler les styles architecturaux des siècles passés se mélanger au savoir-faire des vignerons d’aujourd’hui.

Visites en Bourgogne

Pour plus d’informations sur les châteaux et monuments historiques en Bourgogne, consultez le répertoire Visites de Vision Bourgogne et les articles publiés dans la rubrique « Visites en Bourgogne ».

Visites

Agenda

Semur-en-Auxois Saulieu Châtillon
01/08 11h
3ème marché de la truffe de Leuglay

Marché gourmand, animations et conférences

03 80 81 86 11

Beaune sud | villages et vignobles
01/10 06h
Retrouvez le Domaine Rebourgeon-Mure

Aux Automnales de Pommard

03 80 22 75 39

Mâcon Cluny Tournus
01/10 07h
Soirée cinéma à l’auditorium du Centre Eden

Loïc Coat présentera son film « dans le secret d’une reine »

03 85 27 08 00

Autun Couches Le Creusot
17/10 08h
L’Arbre Hanté au Château de Sully

Visite spectacle pour enfants et les grands

03 85 82 09 86

Toutes les manifestations

Recevez la newsletter gratuite